La science évolue, le sport aussi !

Course en côte

montagne mafate

De nos jours, les séances de course en côtes sont très répandues, avec des répétitions de montées à vive allure, suivies de descente en marche ou en footing pour récupérer (par exemple, 8x300m (50-60 secondes) à 80-90% de FCmax). Les séances de côtes ajoutent une touche de puissance et d’intensité à votre entraînement. Il est aussi plus facile de développer sa capacité de prise maximale d’oxygène en côte que sur terrain plat.

Une bonne technique de course est primordial lors des séances de côtes. Si vous êtes à l’aise pour courir vite en côte, vous serez d’autant plus à l’aise sur du plat où vous pourrez gérer votre énergie encore plus facilement.

Si les séances de côtes améliorent l’endurance et la vitesse de base , gardez à l’esprit que ces séances sollicitent énormément vos muscles. Par conséquent, pensez à bien récupérer, même lorsque votre fréquence cardiaque reste dans sa zone d’endurance. Pour inclure un peu de variété, faites vos séances de côtes en terrain accidenté (montagne, sous-bois…).

cr_alLes séances de côtes permettent de travailler les muscles spécifiques à la course à pied. En travail de côtes, il est important de réaliser des répétitions plutôt courtes, de façon à éviter l’accumulation d’acides lactiques dans les muscles.

Courir en arrière, sur les côtés ou faire des bonds (permet de travailler les fessiers et les hanches).

Commencez à petites doses, car les séances de côtes sollicitent énormément vos muscles et nécessitent une période de récupération plus longue. Après quelques séances, votre corps va commencer à s’adapter et ce type d’entraînement se révélera plus efficace.